Myriam, notre Greeter à Jogjakarta

S’EST RETROUVÉE LÀ-BAS… pour créer sa société de meubles.

AIME… voyager, rencontrer du monde, cuisiner et bien manger, les concerts et spectacles.

DÉTESTE… les cafards et les rats, la circulation excessive sur les grandes routes, les grosses pluies de mousson.

L’interview « 3, 2, 1, partez ! »... de Myriam

3

3 mots pour résumer Jogjakarta Étudiante. Artistique. Touristique. 3 objets indispensables à avoir là-bas – Une lotion anti-moustiques ; – un chapeau ; – des tongs. 3 choses à savoir avant de partir – Vous pouvez acheter une puce de téléphone pour 1 euro, il vous suffit d’emmener un vieux téléphone débloqué ; – Difficile de trouver des tampons pour les filles ; – Venez avec un permis international, vous pourrez louer une mobylette pour vous balader un peu partout.

2

2 expressions bienfaitrices Astaga ! Un mot plus poli que nos jurons, qui équivaut à « zut ». Mari ! Monggo ! Cette formule de politesse typique de Java est prononcée quand on veut prendre congé ou bien tout simplement passer devant quelqu’un. 2 plats, le pire et le meilleur Le nasi gudeg (poulet sucré-salé), un plat typique de Yogyakarta. La sup buntut (soupe de queue de bœuf), un délice. 2 lieux, à voir ou à éviter À voir : le marché Berhingarjo, le marché principal de Yogyakarta. Vous y trouverez des tissus traditionnels, des graines pour les oiseaux, des porte-clefs… À éviter : certaines expositions de batik dans les lieux touristiques, où vous risquez de payer 4 fois le prix du batik.

1

1 grand moment de solitude Être loin de sa famille, sans l’odeur des boulangeries le matin, sans une bonne bouteille de vin, parfois on se sent vraiment loiiinnn et seule. 1 grand moment de béatitude Notre mariage bouddhiste dans un temple du centre-ville. 1 grand sujet d'étonnement, toujours Toujours étonnée que la vie grouille à 5h du matin… et que tout le monde vaque gentiment à ses activités.

Partez !