La plage de Tanjung Aan

Avec des amis, nous avons décidé d’aller passer le week-end au sud de Lombok, île voisine de Bali. J’y ai découvert un nouveau coin de paradis que je souhaite partager avec vous.

Rejoindre Lombok en ferry

Pour optimiser le temps sur place, nous prendrons le ferry de nuit ! Départ en scooter de Sanur aux alentours de minuit le vendredi. Nous emmenons avec nous tentes, hamacs, planches de surf et quelques jeux pour passer le temps sur le bateau. Après environ 1h30 de route pour rejoindre le port de Padangbai, nous embarquons avec nos scooters sur le ferry (compter 122 000 INR par scooter soit environ 8 € en octobre 2015). Il y a normalement des départs toutes les heures mais il peut parfois y avoir quelques retards ! Ça ne serait pas drôle sinon… Si vous êtes pressé ou n’avez tout simplement pas envie de passer trop de temps sur le ferry, il existe des speed-boats qui font la même traversée bien plus rapidement mais les prix sont bien évidemment beaucoup plus élevés. Nous sommes partis pour environ 5 h de traversée, certains essayent de dormir, d’autres jouent aux cartes, d’autres encore s’installent devant la bruyante télé qui diffuse un film indonésien !

plage Tanjug Aan

Tanjung Aan, petit coin de paradis

Arrivés au lever du soleil sur Lombok, nous récupérons nos scooters et faisons route vers le sud. Pour rejoindre la plage de Tanjung Aan, c’est assez simple. Depuis Kuta, il suffit de longer la côte sur environ 5 kilomètres. La route n’est pas en très bon état, mais reste praticable, même en deux-roues. Il nous faudra un peu plus d’une heure. Et là, quelle magnifique surprise : nous débarquons sur une plage absolument sublime, sans aucun touriste ni infrastructure. Nous sommes accueillis par Herman, un Indonésien de Java venu s’installer sur cette plage il y a bientôt 20 ans. Il a ouvert un petit warung sur la plage et n’en a plus bougé depuis !

 

Au programme : farniente, baignade, sieste, jeux de plages, balades sur les hauteurs et surf pour les amateurs ! En effet, le sud de Lombok est également réputé pour ses nombreux spots de surf absolument superbes. Même si la plupart sont réservés aux surfeurs confirmés, certains sont accessibles aux débutants ou aux surfeurs moyens en fonction des conditions. Ce qui est sympa sur la plupart de ces spots, comme Grupuk Inside par exemple, c’est qu’il faut s’y rendre en bateau avec un pêcheur local ! Ils sont trop loin des côtes pour pouvoir les rejoindre à la rame… Le soir, après un coucher de soleil fantastique, nous installons nos tentes sur la plage à côté du warung et dégustons du poisson grillé autour d’un feu préparé par Herman. Easy life

plage Tanjung Aan

 

Le lendemain, programme sensiblement identique avant de reprendre la route en fin d’après-midi pour rejoindre le port de Mataram et faire la traversée en sens inverse. Si vous vous rendez dans cette région de Lombok, n’hésitez pas à longer la côte car il existe de nombreuses plages de rêves, bien plus belles que celles de Bali… Pour n’en citer que quelques-une, je vous conseille notamment les plages de Bumbang Ku, Mawun et Selong Blanak.

© photo principale : Maxime Leclercq © photos article : Maxime Leclercq

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *