Les îles Karimunjawa

Une île déserte piquetée de cocotiers, du sable blanc et une mer turquoise : qui n'a jamais rêvé de ces paysages de carte postale ? Pas moi en tout cas. Arrivée en Indonésie, j’ai pourtant choisi de d'abord visiter Yogyakarta, capitale culturelle de Java. Je suis ensuite partie à l’aventure sur les nombreuses routes sillonnant les rizières. Mais mon envie de fouler une plage de rêve ne m'a jamais quittée et c'est elle qui m’a finalement menée à Karimunjawa. Je n'ai pas été déçue…

1

L'archipel de Karimunjawa en bref

Îles perdues à 80 km au large de la côte nord de Java, l’archipel de Karimunjawa est un véritable paradis qui vous laissera sans voix. Laissez-vous tenter par une escapade sur ces îles de toute beauté, bordées par des eaux bleues cristallines, un sable d’un blanc éclatant et des coraux et poissons multicolores. C’est l’endroit rêvé pour séjourner quelques jours sur des plages de rêves et jouer au Robinson, moins d'affluence qu'à Bali et époustouflant de beauté !

blog-indonesie-karimunjawa (12)
© Élodie David
2

Se rendre aux îles Karimunjawa depuis Yogyakarta

Les îles de Karimunjawa sont encore relativement préservées des gros flux touristiques car l’archipel est encore relativement difficile d’accès et les traversées en bateaux peuvent s’annuler à tout moment si la mer n’est pas bonne.

Pour s’y rendre depuis Yogyakarta, il suffit de prendre un minibus de nuit (bus classe executive avec sièges inclinables et climatisation). Le départ se fait à 23 h et l'arrivée au port de Jepara vers 5 h du matin. En fonction des jours, il y a un ferry et/ou un fast boat pour rejoindre l’île de Pulau Karimunjawa (la seule habitée). La traversée en ferry dure 5 h, 2 h en fast boat. Si vous souffrez du mal de mer, je vous conseille le ferry, car le fast boat remue vraiment et il n’est pas rare que vos voisins indonésiens soient malades…

Planning des bateaux

Jepara-Karimunjawa

  • ferry : lundi, mercredi, vendredi et samedi
  • fast boat : lundi, mardi, vendredi et samedi

Karimunjawa-Jepara

  • ferry : mardi, jeudi, vendredi et dimanche
  • fast boat : lundi, mercredi, samedi et dimanche
3

Se loger à Karimunjawa

Karimunjawa offre un large choix d’hébergement, de quoi satisfaire tous les types de voyageurs.

  • routard : vous trouverez une chambre confortable et propre pour environ 140 000 IDR par nuit (env. 9,50 € en juil. 2016)
  • familles à la recherche d’authenticité et de confort : comptez environ 450 000 IDR par nuit (env. 30 € en juil. 2016)
  • couple à la recherche d'un établissement de charme, avec une belle vue et un certain standing : comptez environ 2 000 000 IDR par nuit (env. 135 € en juil. 2016)

En ce qui concerne les repas, si vous aimez le poisson tout juste pêché et cuit au barbecue, vous serez comblé ! La vie est peu chère sur l’île et l’on peut manger entre 2 € et 4 €. Je vous conseille de dîner un soir sur le terrain de foot du village principal de l’île de Pulau Karimunjawa : ambiance conviviale et familiale garantie.

Ma valise pour les îles Karimunjawa

Mon maillot de bain ; mes PMT (palmes-masque-tuba) ; un sarong à enfiler à l’arrivée au port ou dans les warungs par égard pour la population ; crème solaire non-chimique (10 % des coraux mondiaux sont directement menacés par les effets nocifs des crèmes solaires) ; une veste chaude à porter dans les transports, toujours très climatisés.

4

Que faire sur l’île ?

L’archipel de Karimunjawa est classée parc national maritime, c’est l’endroit idéal pour découvrir la flore et la faune marines : coraux de vive couleurs, anémones, poissons violets, roses, oranges, bleus, tortues de mer… le monde de Némo s’offre à vous ! Si le snorkeling n’est pas votre activité favorite, l’eau est tellement translucide par beau temps, que vous pourrez observer à la surface de l’eau les petits poissons colorés.

J’ai adoré partir en bateau durant 2 jours pour découvrir les nombreux îlots inhabités et déserts. Entre 2 baignades, on déguste un succulent poisson grillé sur la plage avant une petite sieste sur une plage déserte pour mieux repartir à la « chasse au poissons clown ». En fin d’après-midi, quoi de mieux que d’admirer un magnifique coucher de soleil rien que pour vous ? À Karimunjawa, le temps s’arrête et on vit un véritable rêve éveillé…

J’ai également apprécié partir à la découverte de l’île principale en scooter (entre 3,50 et 5 € la journée), sous les conseils de mon hôte, je suis partie chasser les plus beaux points de vue et des plages totalement reculées. Une très bonne journée à la rencontre également des habitants, tant souriants que d’une généreuse sympathie. Un beau coup de cœur…

blog-indonesie-karimunjawa (4)
© Élodie David
© photo principale : Élodie David © photos article : Élodie David

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *